Quelles sont les prescriptions de l’Église pour le carême ?

Le Mercredi des cendres est un jour de jeûne et d’abstinence. C’est-à-dire que les fidèles sont tenus gravement en conscience de ne prendre qu’un repas (midi ou soir) et de ne pas consommer de viande. Il est permis de prendre 2 collations au cours de la journée en plus de l’unique repas. C’est-à-dire un liquide (café, soupe…) et un aliment solide (maigre morceau de pain…).

Concernant les jours de la férie du Carême (c’est-à-dire tous les autres jours de semaine du Carême), le jeûne est recommandé mais pas obligatoire. Les seules obligations concernent le Mercredi des cendres et le Vendredi saint.

L’abstinence se pratique les samedis de Carême, en plus du jeûne, et comme à l’accoutumée tous les vendredis, en plus du jeûne ; et on ne fait jamais jeûne le dimanche.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *