La crise de l’Église dans les prophéties

« Ne méprisez pas les prophéties ; mais examinez toutes choses, retenez ce qui est bon »

Saint Paul (1 Thessaloniciens 5 ; 20-21).

Exorcisme de Léon XIII
« L’Église, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. O saint Michel, chef invincible, rendez-vous donc présent au peuple de Dieu qui est aux prises avec l’esprit d’iniquité, donnez-lui la victoire et faites le triompher. »

Deuxième Épître de Saint Paul aux Thessaloniciens II, 3-4
Que personne ne vous égare d’aucune manière ; car auparavant viendra l’apostasie, et se manifestera l’homme de péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou honoré d’un culte, jusqu’à s’asseoir dans le sanctuaire de Dieu, et à se présenter comme s’il était Dieu.

Saint Athanase, Lettre aux fidèles d’Alexandrie
« Que Dieu vous console ! […] Ce qui vous attriste, c’est que les autres ont occupé les églises par violence tandis que vous, pendant ce temps, vous êtes dehors. C’est un fait, ils ont les locaux : mais vous avez la foi apostolique. Eux, ils peuvent occuper nos églises, mais ils sont hors de la vraie Foi catholique. Réfléchissez : qu’est ce qui est le plus important, le lieu ou la Foi ? La vraie foi, c’est évident. Dans cette lutte, qui a perdu, qui a gagné, celui qui garde le lieu ou celui qui garde la foi ? Le lieu, c’est vrai, est bon quand on y prêche la foi apostolique ; il est saint si tout s’y passe saintement…

C’est vous qui êtes heureux, vous qui restez dans l’Église par votre foi, vous qui tenez fermement aux fondements de la foi qui vous est parvenue de la sainte Tradition apostolique […] Personne, jamais, ne prévaudra sur notre foi, frères bien aimés. Et nous croyons que Dieu nous rendra un jour nos églises. Ainsi donc, plus ils s’acharnent à occuper les lieux de culte, plus ils se séparent de l’Église. Ils prétendent représenter l’Église ; en réalité, ils s’en expulsent eux-mêmes et s’égarent. Les catholiques fidèles à Dieu dans la sainte Tradition, même s’ils sont réduits à une poignée, voilà ceux qui sont la vraie Église de Jésus-Christ. »

Notre-Dame de La Salette
« L’Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. […] Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. »

Matthieu XXIV, 15-16
« Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie dans le lieu saint, que celui qui lit comprenne. Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes. »

Pierre le vénérable, De miraculis libri duo (Livre II, Chapitre 16)
« Le Christ a permis ceci : que l’Antéchrist, tête de tous les schismatiques, siègerait dans le temple de Dieu, que les siens seraient exilés, et que ceux qui ne sont pas les siens occuperaient un jour le siège de Pierre. »

Révérend Père Sylvester Berry, The Church of Christ : An Apologetic and Dogmatic Treatise (1929)
« Les prophéties du Livre de l’Apocalypse montrent que Satan cherchera à imiter l’Église du Christ afin de tromper l’humanité. Il érigera une église de Satan en opposition à l’Église du Christ. L’Antéchrist s’y présentera dans le rôle du messie, le faux prophète se présentera sous l’apparence d’un pape et l’on verra alors apparaître des imitations des Sacrements de l’Église. On verra aussi des prodiges trompeurs, en imitation des véritables miracles de l’Église. »

Saint Augustin, Lettre à Hésychius
« Le soleil s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa lumière, parce que l’Église, anéantie pour ainsi dire sous les efforts redoublés des persécuteurs et des impies, ne paraîtra plus. »

Révérend Père Herman Kramer, The Book of Destiny (1955)
« Cette situation causera de grands troubles à l’Église, car un interrègne prolongé a toujours des conséquences désastreuses, en particulier dans un contexte de persécution généralisée. Si Satan devait chercher à empêcher l’élection papale, l’Église connaitrait de grandes souffrances. Satan sait bien à quel point une longue vacance du trône papale favoriserait son projet de reconquérir son ancienne domination sur le monde. De même que l’Église est le Corps Mystique du Christ, de même, les forces du mal, dans ce monde, forment le corps de Satan, ce dernier étant l’âme de ce corps. Tel un dragon, Satan, avec l’aide des forces de ce monde, cherchera à pénétrer la hiérarchie de l’Église, à en réduire la liberté et cherchera à influencer subtilement le choix des candidats à l’épiscopat afin de finalement pouvoir empêcher l’élection du candidat le plus méritant à la papauté. »

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

[sibwp_form id=2]

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

2 thoughts on “La crise de l’Église dans les prophéties

  1. Bonjour, concernant celles-ci « Notre-Dame de La Salette
    « L’Église sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. […] Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist. »

    Matthieu XXIV, 15-16
    « Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie dans le lieu saint, que celui qui lit comprenne. Alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes. »

    Je pense qu’elles font plus référence à la période de l’antéchrist que notre époque, même s’il y a des similitudes évidentes et normales dont parle d’ailleurs le vénérable Holsauzer entre notre époque (celle qui termine l’église de Sardes) et Laodicée (celle de l’antéchrist), notre époque préfigurant celle-ci, sans l’être pour autant. De même quant à certaines autres. que vous citez mentionnant d’ailleurs l’antéchrist directement.

    Je trouve dommage de « réduire » les apparitions de la Salette à cela, bien qu’actuellement l’église semble en effet éclipsée, peut-être sera-ce de nouveau le cas sous l’antéchrist. Je pense aussi que notre époque même aussi troublée qu’elle soit n’a pas encore vu l’abomination totale dans les lieux saints (malgré les ressemblances) ni l’Eglise réduite à des proportions domestiques (pas encore tout à fait), tel qu’annoncé par il me semble le cardinal Pie. Aussi triste que soit notre époque, je pense que celle de l’antéchrist sera peut-être moins larvée mais plus terrible envers ce qui restera de la chrétienté.

    Concernant la crise de l’Eglise, actuelle ou future, une autre « révélation privée » faite à Soeur Catherine Emmerich est riche en symbolisme mystique pour les curieux, que ce soit de même notre époque ou une autre.

    On peut la trouver ici : https://dafeizhontadoukoz.org/ProphetieCatherineEmmerich.htm
    J’encourage les gens à en lire quelques-unes s’ils le souhaitent, notamment au-delà de la crise même terrible de l’Eglise, le monde entier en étant touché et dans l’attente probable de châtiments, après tout, la Vierge Marie à la Salette retient bien le bras de son Fils depuis le XIXème siècle, or, vu le monde en 2022…
    Le songe de Don Bosco par exemple est également connu mais pas forcément centré sur notre époque.

    Les curieux peuvent se référer à ce qui est dit de l’église de Sardes qui s’étend selon le vénérable Holsauzer sur quelques siècles tout de même, se conclure peut-être à notre époque et parlant d’une église morte se faisant passer pour vivante. Dur de ne pas penser à la situation présente même si je pense que cela est plus profond que la crise actuelle ou l’église éclipsée (Je pense malgré tout que cela concerne plus une époque future bien que concrètement l’église le soit de nos jours, actuellement François est consorts se comportent comme de petits antichrists peut-être, sans pour autant être l’antéchrist). En somme, je pense que cette notion de préfiguration « Fin de l’église de Sardes/Eglise de Sardes » et ses ressemblances avec Laodicée (celle de l’antéchrist que Dieu vomit de par sa tiédeur) est importante.

  2. L’Église a interdit de traiter la question des prophéties de La Salette ; elle a été sage, objectivement et même d’un point de vue esquivant la question de la foi en elle, si l’on considère combien la littérature en traitant est peu rigoureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.