Luther et la naissance du libéralisme

Comme Max Weber l’avait démontré dans L’éthique protestante et l’esprit capitaliste, la religion protestante est la matrice du capitalisme moderne. Dans cette conférence, il n’est pas directement question de Luther, mais de trois auteurs vivants dans les pays protestants aux XVI° et XVII° siècles.

Le premier, Hugo Grotius (1583-1645), humaniste néerlandais, est un des fondateurs du droit international contemporain. Le second est plus connu: il s’agit de Thomas Hobbes (1588-1679), rédacteur du Léviathan et concepteur d’un Etat totalitaire fondé non plus sur la morale mais le simple respect de l’ordre public.

Enfin, John Locke (1632-1704), anglais comme le précédent, est un précurseur du contrat social et de l’état de nature, donc de la pensée de Jean-Jacques Rousseau.

Il est important, afin de réfuter les erreurs des protestants et des capitalistes, de connaître les liens entre les deux, et de réaliser que leurs apparentes différences n’empêchent pas une opposition commune au catholicisme et à la Tradition.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *