La religion républicaine contre le christianisme

Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée nationale (2002-2007)

Prière de jean-Louis Debré à Marianne, figure (déesse ?) de la République

Dans une vidéo militante, Jean-Louis Debré tente de convertir les internautes à la religion républicaine en singeant la prière chrétienne de l’ « Ave Maria 1»  (le Je vous salue Marie …) :

La République c’est le respect d’un certain nombre de principes :
– le principe de la liberté
– le principe de l’égalité
– le principe de la laïcité, […] le vivre-ensemble

Prière pour honorer la République comme les Chrétiens ont une prière pour honorer leur Dieu :
Salut ! Marianne pleine de force.
Le peuple est avec toi.
Le fruit de tes entrailles — la République — est béni.
Sainte Marianne, Mère du droit, aie pitié de nous.
Sainte Marianne, Vierge de la liberté, délivre-nous des rois et des papes.
Sainte Marianne, Vierge de l’égalité, délivre-nous des aristos.
Sainte Marianne, Vierge de la Fraternité, délivre-nous des soldats.
Sainte Marianne, Vierge de la justice, délivre-nous des juges.
Ainsi soit-il.

http://uclf.org/la-religion-republichaine-des-presidents-de-lassemblee-nationale/

Le contenu de la prière de Jean-Louis Debré

Contrairement à l’original (l’Ave Maria) qui est une prière de louange à la très humble Vierge Marie, la prière de Jean-Louis Debré célèbre l’orgueil de l’homme révolté qui veut s’affranchir de toute loi qu’il ne s’est donnée à lui-même.

  • Aussi les rois et les papes – qui sont les lieu-tenants de Dieu, et dont la légitimité consiste à se soumettre et à rappeler la loi de notre nature voulue par Dieu – font-ils figures de grands méchants, ennemis de la laïcité.
  • De même, sont présentés comme épouvantails « les aristos », autrement-dit étymologiquement « les meilleurs 2 », ceux dont la vocation est de servir et de donner l’exemple par leurs belles actions, autant de choses insupportables pour un esprit épris d’égalité.
  • Que dire des « soldats » qui acceptent de risquer leur vie pour défendre leurs frères, leur pays. Leur sacrifice rappelle de façon trop intolérable son individualisme égoïste et jouisseur au bon démocrate.
  • Et les « juges », ces représentants de l’autorité politique pour préserver la paix sociale harmonieuse, le bien commun, l’État de droit, en punissant les malfaisants et en les mettant hors d’état de nuire les meurtriers, les violents, les violeurs, les voleurs… Pourquoi seraient-ils à blâmer ?

Qui est Jean-Louis Debré ?

Jean-Louis Debré est un homme politique de droite. Longtemps membre du RPR (Rassemblement Pour la République) de Jacques Chirac, il a été :
– Ministre de l’Intérieur dans les gouvernements d’Alain Juppé de 1995 à 1997.
– Président de l’Assemblée nationale de 2002 à 2007.
– Président du Conseil constitutionnel de 2007 à 2016.
– Président du Conseil supérieur des archives (de la République) depuis cette date.

Source : http://uclf.org/la-religion-republichaine-des-presidents-de-lassemblee-nationale/

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *