Se connaître et connaître le prochain, unique moyen de bien pratiquer la charité !

La plupart des problèmes que nous pouvons rencontrer avec notre prochain proviennent, nous disent les différents spécialistes, soit d’un manque de communication soit d’un problème de compréhension.

En effet, malgré les désaccords objectifs que nous pouvons avoir avec le prochain (femme, enfant, amis ou collègue de travail) c’est bien souvent le fait que nous ne nous comprenons pas qui engendre un conflit.
Car chaque personne à non seulement son caractère propre mais également son langage, et il s’agit en plus de comprendre le fonctionnement émotionnel et biologique de chacun afin de pouvoir interagir avec lui de façon intelligible.

Il existe pour cela plusieurs outils de classification des différents caractères des individus qui peuvent nous aider non seulement à nous comprendre nous-même, mais aussi à comprendre les autres afin de mieux pratiquer la charité. Notre Seigneur Jésus-Christ nous ayant donné le commandement au-dessus de tous d’aimer notre prochain comme nous-même, nous avons le devoir d’apprendre à le connaître aussi bien que nous-même pour l’aimer autant que nous nous aimons.

1/ Les tempéraments

L’outil le plus connu est celui des tempéraments, qui définit quatre types de fonctionnements biologiques chez l’ensemble des être humains : le bilieux, le sanguin, le mélancolique, et le flegmatique.

Pour aller plus loin, des conférences audio de BRUCCIANI (Révérend John) sont également disponibles :

http://www.chire.fr/A-181160-les-temperaments-serie-5-cd-1-introduction-2-sanguin-3-melancolique-4-bilieux-5-flegmatique.aspx

Connaître son tempérament permet ainsi de sortir d’un certain déterminisme en examinant nos réflexes, et de corriger les fautes que nous pouvons reproduire mécaniquement en en comprenant la cause biologique.

Cela permet également de connaître ses forces et ses faiblesses et celles des autres, et d’en tenir compte pour progresser dans la vertu.

2/ l’Ennéagramme

S’ajoute à cela un outil comme l’Ennéagramme, qui classifie alors l’homme en huit types.

Cette approche un peu plus complexe que les tempéraments à l’avantage d’être plus précise et plus complète, et ne se base plus sur un caractère biologique déterminé et immuable, mais sur un type acquis au cours de l’enfance (une porte que l’on a ouverte), et qui a tendance à légèrement évoluer au cours de notre vie.

Un ouvrage traitant de ce thème est également disponible :

3/ Les Langages masculin et féminin

Concernant les langages, les deux principaux que l’ont peut distinguer sont le langage féminin et le langage masculin.

Le drame réel et insoutenable est que la femme épouse l’homme en espérant qu’il va changer, et il ne change pas, alors que l’homme épouse la femme en espérant qu’elle ne changera pas, et elle change.

Jean Dion

Deux cerveaux différents donnent deux manières différentes de communiquer et d’échanger qu’il faut absolument connaître, pour éviter les nombreux quiproquos qui peuvent s’en suivre.

En résumé :

L’homme a besoin qu’on lui fasse confiance, qu’on l’accepte tel qu’il est et qu’on l’apprécie à sa juste valeur. Il souhaite que sa femme l’admire et a également besoin de son approbation et de ses encouragements pour s’épanouir dans son couple.

La femme à besoin qu’on lui témoigne fréquemment des marques d’attention, comme un jardin qu’il faut entretenir un peu chaque jour.
Il lui faut de la prévenance, elle a besoin qu’on anticipe ses besoins
et qu’on l’écoute, sans essayer de trouver systématiquement une solution à ses problèmes.

Pour vous procurer le livre :

https://www.decitre.fr/livres/les-hommes-viennent-de-mars-les-femmes-viennent-de-venus-9782290029121.html

Résumé du livre : http://www.heureuse-en-amour.fr/chroniques/batir-le-couple/les-hommes-viennent-de-mars-les-femmes-viennent-de-venus/

4/ Les langages de l’amour

Mais il existe encore un langage de prédilection pour chaque individu, homme ou femme, à qui nous voudrions témoigner notre affection.


Le langage d’amour comporte cinq langages :

1/ Paroles valorisantes
2/ Cadeaux
3/ Services rendus
4/ Moments de qualité
5/ Contact physique

Pour vous procurer le livre :

https://www.decitre.fr/livres/les-langages-de-l-amour-9782863144527.html.

5/ Les langages du pardon

Le langage du pardon comporte lui aussi cinq langages :

Premier langage : exprimer des regrets
Deuxième langage : reconnaître sa responsabilité
Troisième langage : réparer
Quatrième langage : se repentir sincèrement
Cinquième langage : demander pardon

Pour vous procurer le livre :

https://www.decitre.fr/livres/les-langages-de-la-reconciliation-9782863143520.html

Conclusion

Nous dirons que l’ensemble de ses connaissances ont une valeur primordiale dans nos rapports avec le prochain et avec nous-même, mais également dans nos rapports avec le Bon Dieu.

En effet, nous ne pouvons aimer que ce que l’on connaît, hors comment s’aimer si on ne se connaît pas soi-même ? Comment aimer le prochain si nous ne connaissons pas ce qu’il est profondément, et ce qui est important pour lui ? Comment pourrions-nous aimer notre Dieu si nous ne l’étudions pas pour le connaître davantage ?

Ainsi, la base de l’amour est la connaissance de l’être aimé qu’il faut acquérir par de continuels efforts, afin de pouvoir l’aimer davantage.

Aussi Notre Seigneur Jésus-Christ, homme parfait que nous devons imiter en toutes choses, possédait tous les tempéraments de manière parfaitement équilibré, ainsi que toutes les qualités, et il parlait le langage exact de chacun :

Jamais homme n’a parlé comme cet homme

Jean 7:46


Celui-ci nous à donner l’exemple afin que nous puissions à sa suite et selon son commandement : Aimez notre Dieu de tout notre cœur, et notre prochain comme nous-même.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *