Chronique histoire : Joffre l’Âne qui commandait des lions

On a dit que c’était la première bataille industrielle de l’Histoire : Verdun, une bataille de 300 jours dont on célèbre cette année le 90° anniversaire…

Verdun, un nom devenu symbolique.« Un nouveau Valmy », écrit même Jean-Pierre Guéno, dans un récent ouvrage de la célèbre collection « Paroles de… » éditée par Radio France.

Verdun, 300.000 morts dans chaque camp. En somme, 2000 chaque jour. Mais une guerre pour rien : les Allemands, initiateurs de l’offensive en février 1916, seront purement et simplement reconduits sur leurs lignes 300 jours plus tard en décembre 1916.

Et pourtant, dans l’opinion française, Verdun sera perçu comme une victoire. Sans doute parce qu’après toute une série de revers depuis le début de la Grande Guerre en août 1914, l’armée française a tenu bon. Malgré de nombreuses fautes de commandement.

Et en particulier celle-ci : pourquoi le généralissime, Joseph Jacques Joffre, n’a-t-il pas tenu compte des avertissements qu’on lui avait lancés et qui tous, prédisaient une offensive allemande à Verdun ?

Bien au contraire, il a pris la décision de désarmer les forts…

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.