La Falsification du Secret de La Salette – Paul-Etienne Pierrecourt

Pour commander en souscription « Le Secret de Mélanie falsifié » : https://editionspierrecourtoises.fr/p…

Paul-Etienne Pierrecourt est né en 1989. Après des études de piano, d’histoire de la musique et d’analyse musicale, il découvre le combat pour la Tradition catholique, notamment par le biais du MJCF (Mouvement de la Jeunesse Catholique de France), et étudie d’assez près tout ce qui touche au message de Notre-Dame de La Salette, tout en s’intéressant aux origines providentielles de la France catholique, ainsi qu’à l’histoire vue sous l’angle du combat des deux Cités.


La lecture des Mémoires de Diana Vaughan, écrites entre 1895 et 1897, lui permet de découvrir d’importantes divulgations que les mensonges éhontés de Léo Taxil avaient reléguées au rang d’affabulations et de supercherie. Paul-Etienne Pierrecourt se rend compte notamment que, d’après Diana Vaughan, le haut initié Albert Pike avait prévu l’incarnation de l’Antéchrist pour le 25 décembre 1961, date qui se trouve être celle de la convocation officielle de Vatican II par Jean XXIII. Cette date se trouvait ainsi annoncée avec 65 ans d’avance.


Cette découverte ainsi que les liens peu connus entre La Salette et Diana Vaughan permettront à Paul-Étienne Pierrecourt d’écrire son premier livre, publié en 2018 aux éditions Saint-Rémi : De La Salette à Diana Vaughan, ou le « Siège de l’Antéchrist » dévoilé. Livre préfacé par Pierre Hillard, lequel adressa ses félicitations à l’auteur pour la qualité et la clarté de ses recherches.


Parallèlement à son métier de musicien, Paul-Etienne Pierrecourt poursuit ses travaux d’écrivain, principalement autour du message de La Salette et de l’imposture conciliaire.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

One thought on “La Falsification du Secret de La Salette – Paul-Etienne Pierrecourt

  1. Le frère-la-truelle Gabriel Jogand-Pagès, alias « Léo Taxil » : pourquoi faut-il que d’intelligents jeunes hommes se chargent du fardeau des mensonges de cet anti-catholique fanatique ?

    Ordurier ennemi de l’Église, allant jusqu’à transgresser les lois sur la pornographie pour l’attaquer, Jogand-Pagès estimait qu’il fallait la ridiculiser pour la détruire (« Tuons-les par le rire », disait-il ; comme Sade le violeur). Pendant une douzaine d’années, il horrifia des salles entières de croyants en racontant des histoires de diableries.

    Puis il fut « démasqué » par un frère-la-truelle, et « avoua » son mensonge.

    Wikipedia prétend que Jogand-Pagès souhaitait décrédibiliser à la fois les frères-la-truelle et l’Église, et pourtant Jogand-Pagès ne ridiculisa que la seule Église par ses singeries, preuve qu’elle seule était sa cible, comme elle l’avait toujours été.

    Des esprits brillants (Huysmans, par exemple), gobant le mensonge à cause de la vérité qui l’enrobe, persistèrent à se fier à ce qu’avait dit « Léo Taxil », mais le fait est que cette farce grossière d’une seul frère-la-truelle suffit à faire passer pour démence ou idiotie la critique la plus sérieuse des loges.

    Plus d’un siècle après, le démoniaque Jogand-Pagès fait encore des victimes dans nos rangs.

    Les frères-la-truelle s’en tordent de rire. Et c’est nous qui en mourons.

    « Tuons-les par le rire » : seule l’Église est blessée des mensonges du frère « Taxil ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.