La pensée de Saint Thomas d’Aquin

Citation de Saint Thomas d’Aquin

« Le meilleur gouvernement est celui d’un seul chef. »


« En effet, il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement. »


« Toute forme créée a l’être, mais n’est pas son être. »


« La Justice et la Miséricorde vont tellement de pair que l’une soutient l’autre. La Justice sans la Miséricorde est cruauté ; et la Miséricorde sans Justice engendre ruine et destruction. Et c’est pourquoi il faut que les deux aillent ensemble».

« Personne n’est juge en sa propre cause. »


« Ce qu’on retranche à la perfection des créatures, c’est à la perfection même de Dieu qu’on le retranche. »


« La grâce ne fait pas disparaître la nature mais l’achève. »


« Le bien et l’être sont identiques dans la réalité; il ne diffèrent que selon la raison. »


« Le but de la philosophie n’est pas de savoir ce que les hommes ont pensé, mais bien quelle est la vérité des choses. »

« Beaucoup de biens ne se produiraient pas s’il n’y avait pas de mal dans les êtres. »


« L’amour transformant l’amant dans l’aimé fait entrer l’amant à l’intérieur de l’aimé et vice versa. »


« L’acte n’est limité et multiplié que s’il est reçu dans une puissance. »

St Thomas d’Aquin


Si nous adressons des prières à Dieu, ce n’est pas parce qu’il faudrait lui faire connaître nos besoins ou nos désirs ; c’est pour que nous envisagions nous-mêmes qu’en pareil cas on doit recourir au secours de Dieu.


Notre prière, on vient de le dire, n’a pas pour but de changer le plan de Dieu, mais d’obtenir par nos prières ce qu’il a décidé de nous donner.


Dieu, dans sa libéralité, nous accorde bien des choses sans même que nous les lui demandions. Mais s’il exige en certains cas notre prière, c’est que cela nous est utile.

Cela nous vaut l’assurance de pouvoir recourir à lui, et nous fait reconnaître en lui l’auteur de nos biens.

D’où ces paroles de Chrysostome : Considère quel bonheur t’est accordé, quelle gloire est ton partage : voilà que tu peux converser avec Dieu par tes prières, dialoguer avec le Christ, souhaiter ce que tu veux, demander ce que tu désires.

Somme de Théologie, II-II, q.83, a.2, ad 1-3

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.