Les femmes illustres de la France, d’Oscar Havard – Chronique de livres de Thérèse du Blog Femme à part

Pour en savoir plus, rendez-vous sur: 📌 le blog: http://femmeapart.com 📌 Facebook: http://bit.ly/2U0RUZt 📌 Instagram: http://bit.ly/2ZnowxG 📌 Pinterest: http://bit.ly/324uTYH

Oscar Havard (1845-1922) était un journaliste et historien catholique.

Les éditions Saint-Remi viennent de rééditer son livre Les femmes illustres de la France paru en 1885, en conservant comme illustrations les 73 anciennes gravures. Cet ouvrage avait pour objectif de rendre hommage à la femme chrétienne française. Dès les premiers temps de l’Eglise, les femmes chrétiennes concourent puissamment par leur chasteté, leur piété, leur dévouement, leur foi vive et persévérante, au triomphe du christianisme. Elles comprennent ce qu’avaient ignoré ou méconnu les civilisations primitives et l’antiquité pré-chrétienne : la dignité de leur sexe, la sainteté du mariage, la sublimité des affections de fille, d’épouse et de mère. Les femmes savent aussi rendre témoignage à la foi par le martyre.

Ce volume épais d’un peu moins de 600 pages nous dresse un florilège de ces modèles de femmes chrétiennes vertueuses et héroïques de notre sol et de notre sang. C’est un voyage à travers les siècles et l’Histoire de France. Voici les portraits de sainte Blandine, sainte Geneviève, sainte Clotilde, sainte Radegonde, reine de France, sainte Bathilde, reine de France, sainte Odile, patronne de l’Alsace, Blanche de Castille, Isabelle de France, Marguerite de Provence, Christine de Pisan, sainte Jeanne d’Arc, Anne de Bretagne, sainte Chantal, mademoiselle Le Gras, fondatrice des Filles de la Charité, madame Acarie, fondatrice du Carmel en France, madame de Longueville, madame de Maintenon, Henriette de France, madame de Sévigné, madame de Miramion, Marie-Antoinette, reine de France, madame Louise de France, madame Elisabeth, sœur de Louis XVI, , madame de Staël, madame Récamier, sœur Rosalie, Jeanne Jugan et madame Barat, fondatrice de la Société du Sacré-Cœur de Jésus.

Acheter le livre : https://saint-remi.fr/fr/histoire-de-france/1548-les-femmes-illustres-de-la-france-9782816204261.html

Introduction du livre :

En ces temps modernes où les féministes abominables et révolutionnaires règnent tyranniquement sur nos sociétés apostates en voie de décomposition, la réédition de ces magnifiques pages louant la véritable féminité, fondée sur le christianisme, – la femme doit tout au christianisme, – est une bouffée d’air frais, que nous dédions à toutes les femmes de France.

Issu d’une vielle famille normande installée à Villedieu-les-Poêles depuis le XVIe s., Oscar Havard débute ses études dans sa ville natale à l’Institution Lemoine, puis entre au Petit séminaire de Notre-Dame de l’Abbaye Blanche, près de Mortain où il effectue ses études secondaires.

A 19 ans, il s’engage dans le journalisme en 1864, en intégrant, la rédaction politique et littéraire du Journal d’Avranches, qu’il vient d’acheter, et de la Semaine religieuse de Coutances et d’Avranches, qu’il vient de fonder sous les auspices de Mgr Bravard. Le Journal d’Avranches est une feuille d’opposition monarchique et catholique qui mène une campagne contre L’Avranchin, organe gouvernemental et démocratique. En novembre 1865, il quitte la Normandie pour la Bretagne et entre au Conteur Breton de Ludovic Hamon. Ses articles sont parfois signés Octave d’Irmoy ou H. Pern. En juin 1866, il s’installe définitivement à Paris et entre au journal Le Croisé et à la Revue du monde catholique, puis au quotidien Le Français et comme rédacteur en chef (1869) de L’Avenir catholique.

La guerre de 1870 survient. Le 27 août, Havard rejoint le bataillon de la Garde mobile d’Avranches, où il est incorporé en qualité de lieutenant de la compagnie de Villedieu, sous les ordres du commandant Arthur de Clinchamps. Il prend part à la campagne de la Loire. Lors du dernier combat livré à Sillé-le-Guillaume (Sarthe) le 19 janvier 1871, il commande la compagnie de Villedieu. À la suite de la campagne, par décret du 28 septembre 1875, Havard est nommé, par le ministre de la Guerre, capitaine au 79e territorial de Granville.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *