Les Papes controversés

Un Pape ne peut enseigner l’hérésie

http://1.bp.blogspot.com/_Xw7IH8jXqWQ/SyRmy9c3FcI/AAAAAAAAB84/-GhnFgI43KI/s320/Pie+IX+vignette+g.png

« Le Siège apostolique est toujours pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à jamais indéfectible »

Pie IX – Pastor Aeternus

« Aucune hérésie ne peut souiller celui qui est assis sur la chaire de Pierre, car c’est le Saint-Esprit qui l’enseigne »

Saint Léon I, Sermon 98

« Ceux-là sont la peste et la ruine de l’Église qui prétendent et veulent que le Pasteur suprême puisse errer dans ses jugements en matière de foi. »

Saint Alphonse de Liguori

Depuis le fondement de la sainte Église catholique, les Papes ont toujours été constamment calomniés et attaqués par les ennemis de l’Église : gallicans, protestants, anti-infaillibilistes, modernistes, athées… Aujourd’hui, une grande partie de la « Tradition » (en particulier la FSSPX) suit les traces de ces hérétiques !   Plusieurs historiens ecclésiastiques réputés et qualifiés ont pris courageusement  la défense de ces Papes (saint Pierre, Honorius, saint Libère, saint Marcellin, Boniface VIII…) régulièrement accusés à tort. Parmi eux, nous pouvons cité le cardinal BEGIN et l’abbé Constant. Nous mettons donc en ligne leurs écrits.
  – le Cardinal Louis Nazaire BEGIN, docteur en théologie, spécialiste en histoire ecclésiastique, sacré évêque puis nommé cardinal au Québec. En 1873, il a publié un important ouvrage afin de réfuter les calomnies lancées contre la Papauté : « La primauté et l’infaillibilité des souverains pontifes » (428 pages). Son livre, extrêmement pertinent et complet, peut être téléchargé par PDF ICI.

l’abbé CONSTANT a lui aussi écrit un important dossier intitulé : « L’histoire et l’infaillibilité des Papes » (1869).   Cet ouvrage, préciset complet, réfute magistralement les accusations faites contre de nombreux Papes.

Sommaire :

Premier Tome (423 pages) :

1. La primauté de Saint Pierre
– Primauté annoncée
– Primauté établie
– Primauté exercée
– Primauté transmise
2. Eleuthère était-il montaniste ?
3. Saint Victor a-t-il été montaniste ?
4. Saint Étienne a-t-il contredit le Pape Corneille ? Ce qu’il pensait du baptême des hérétiques
5. Saint Marcellin : accusation d’idolâtrie
6. Sylvestre : qui a convoqué et présidé le Concile de Nicée ?
7. Libère : est-il tombé dans l’arianisme ?

– Deuxième Tome (478 pages):

8. Zozime : a-t-il embrassé le pélagianisme
9. Célestin : canons supposés
10. Gélase : son sentiment sur la présence réelle
11. Vigile : ses variations sur les trois chapitres
12. Grégoire 1er, dit le Grand, refuse le titre d’évêque universel
13. Boniface VIII reçoit de Phocas le titre d’évêque universel
14. Honorius : a-t-il été monothélite ? Sa condamnation au sixième Concile œcuménique
15. Martin Ier : accusation d’ignorance – Zacharie : Affaires des antipodes – Calixte III : La comète de 1456
16. Adrien Ier a-t-il remis à l’évêque de Mtez une collection de fausses décrétales ? Alexandre III et plusieurs autres Papes en ont-ils fait usage ?
17. Jean VIII : sa conduite envers Photius ; son sentiment sur la procession du Saint-Esprit
18. Autres reproches de contradictions :
19. Grégoire VII : son sentiment sur la transsubstantiation
20. Boniface VIII : reproches divers – Accusation d’hérésie
21. Jean XXII : son opinion sur la vision béatifique
22. Jean XXIII, Clément IX, Clément XI, Benoît XIV, Pie VII, Grégoire XVI : ont-ils condamné la traduction de la Bible en langue vulgaire ? Ont-ils interdit la lecture de la Bible aux fidèles ?
_________________

Le Pape Benoît XV dénonce les catholiques qui cherchent à dénigrer la papauté en accusant des Papes d’hérésies :

« Et ces Pontifes, qui osera dire qu’ils aient failli, même sur un point, à la mission, qu’ils tenaient du Christ, de confirmer leurs frères ? Loin de là : pour rester fidèles à ce devoir, les uns prennent sans faiblir le chemin de l’exil, tels les Libères, les Silvère, les Martin ; d’autres prennent courageusement en main la cause de la foi orthodoxe et de ses défenseurs qui en avaient appelé au Pape, et vengent la mémoire de ceux-ci même après leur mort. »

Encyclique Principi Apostolorum, 5 octobre 1920

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *