L’OMS et l’avortement sans condition jusqu’à neuf mois

L’homme laissé à ses pulsions naturelles, sans Dieu, ne peut qu’aller vers le meurtre, le sang. Il se fait discret, dans notre XXIe siècle, mais il tue sans doute d’autant plus, par le crime de l’avortement.


L’OMS, cette institution lumineuse amie de l’humanité et de la libre pensée, vient de préconiser (jusqu’à une obligation pour bientôt soyons-en certains) le libre choix des femmes de tuer leur enfant juste avant le terme.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les gouvernements à supprimer la limite de temps légale pour l’avortement, même après 24 semaines, comme le rapporte le Daily Mail. Elle déclare que les lois qui visent à empêcher l’interruption de grossesse à tout moment risquent de violer les droits des « femmes, des jeunes filles ou des autres personnes enceintes ».

L’OMS propose donc l’avortement sans limitation de temps et sans obligation de justification médicale.

Il faut marteler aux oreilles de nos compatriotes que cette législation est un meurtre de masse, et que cet être humain, fruit de la sagesse de Dieu, n’est pas une chose, mais bel et bien une créature faite pour jouir éternellement de Dieu. Voilà la raison pour laquelle Satan veut écraser ce petit être à peine né !


Voici la réalité crue qu’il faut leur montrer.

Comme ce film « Le Cri Silencieux » d’un médecin repenti :

https://www.youtube.com/watch?v=toF8v8Cxd3E

« Nous voulons détruire la civilisation judéo-chrétienne. pour la détruire, nous devons détruire la famille. pour détruire la famille, nous devons l’attaquer dans son maillon le plus faible : l’enfant qui n’est pas encore né. donc nous sommes pour l’avortement. »

(Propos d’une « femme très impressionnante parlante avec autorité au nom d’une association dont elle refusa de révéler le nom » par le professeur Jérôme Lejeune dans le n° 148 d’avril 1988 du CER « je cite de mémoire » dit-il)

« Le monde aujourd’hui compte 6,8 milliards d’humains et nous allons vers environ 9 milliards. Mais si nous faisons vraiment un très bon travail (a really great job) avec de nouveaux vaccins, les soins médicaux, les services de santé liés à la reproduction,comprenez les avortements, nous réduirons cela de 10 ou 15% peut-être. » Bill Gates, 2011, dans un journal américain

Sur le même sujet :

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.