Mgr Delassus : La Mission Posthume de sainte Jeanne d’Arc

« Après la publication des ouvrages La Conjuration antichrétienne et Vérités sociales et Erreurs démocratiques, qui exposent l’état actuel de la société et ses causes, j’avais exprimé le vœu de pouvoir donner comme couronnement à cette œuvre les conditions d’une rénovation de la société chrétienne.

Cette rénovation, disais-je, ne peut être que le fruit de la restauration de l’autorité, l’autorité de Dieu sur son œuvre, particulièrement sur les créatures intelligentes ; l’autorité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, le nouvel Adam, sur l’humanité qu’il a rachetée par son sang et dont il est le Seigneur par sa personnalité divine ; l’autorité de l’Église sur les peuples qu’elle a dotés de la civilisation chrétienne et qui se précipiteront dans ses bras sous la pression de la détresse où va les jeter le progrès de la civilisation moderne ; l’autorité des familles princières sur les nations qu’elles ont faites ; l’autorité du père dans sa famille et celle des ancêtres sur les générations dont ils ont été le principe.

Le programme était vaste, trop vaste pour être rempli à l’âge où je suis arrivé.

Ce livre appelle du moins l’attention sur l’essentiel. Il montrera la Bienheureuse Jeanne d’Arc envoyée par Dieu pour restaurer dans l’esprit de ses contemporains et restaurer, avec une autorité plus grande encore, dans nos esprits l’idée de la souveraineté absolue de Notre-Seigneur Jésus-Christ sur tous les peuples et particulièrement sur la France qu’il favorise et honore d’une particulière dilection.

Veuille la Bienheureuse Pucelle bénir et l’intention qui l’a dicté et la lecture qui pourra en être faite ! »

(Mgr Delassus dans l’introduction)

Achetez l’ouvrage

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.