Patrimoine : Reims capitale du sacre pour les rois de France

Visitez la ville de Reims en compagnie de Laurent Deutsch dans son émission  » A toute Berzingue », et régalez vous des trésors de notre patrimoine !

A l’Antiquité, Reims c’est la capitale de la puissante tribu gauloise des Rèmes, d’où la ville tire son nom : « Civitas Remorum ». Les Rèmes s’associent dès le début aux romains et à Jules César.

Ce ne sont pas d’irréductibles, bien au contraire ! C’est ainsi que Reims va devenir la plus puissante ville de l’empire Romain… après Rome bien sûr. La Porte de Mars est un arc de triomphe monumental de plus de 30 mètres de long en est une preuve, encore visible aujourd’hui.

Le Moyen-Age commence ici, à Reims, avec le baptême de Clovis par l’Evêque Saint Remi. Je vous emmène sous la cathédrale pour découvrir les vestiges des thermes romains, là où a été baptisé Clovis.

Reims devient la capitale du sacre pour les rois de France. Notre Dame de Reims, c’est le lien avec Dieu, l’élément fondateur d’où le roi va tirer sa légitimité. D’ailleurs, Jeanne d’Arc, pendant la guerre de 100 ans, aura pour mission de faire sacrer le roi contesté Charles VII, ici à Reims.

A l’époque moderne, Reims est une ville opulente où l’on y travaille le draps, le textile et surtout le Champagne. Reims va mettre du temps à sortir de son carcan médiéval. Ce n’est qu’au milieu du XVIIIe siècle que la ville va s’ouvrir avec la création de la Place Royale.

A l’époque contemporaine, la révolution industrielle va dynamiser le commerce du textile et du Champagne. Les boulevards sont jalonnés de beaux hôtels particuliers des commerçants de Champagne. Pendant la Première guerre Mondiale, Reims va être dévastée à 85%.

L’acte de capitulation des forces allemandes a été signé à Reims le 7 mai 1945 dans les salles de l’actuel Lycée Roosevelt. Mais les Russes n’étant pas assez représentés, Staline demandera à résigner l’acte le lendemain à Berlin.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.