Vatican II, le Pape et la FSSPX – Mgr Sanborn

Questions & Réponses
Vatican II, le Pape et la FSSPX

– Mgr Donald J. Sanborn –

Pourquoi il est mauvais – et même très mauvais – d’aller aux Messes de la FSSPX ?

Quel problème le Concile Vatican II pose-t-il ?

Le Concile Vatican II a enseigné des doctrines qui avaient déjà été condamnées par l’Église et il a promulgué des disciplines qui sont contraires à l’enseignement et à la pratique constante de l’Église.

Quelles doctrines a-t-il enseigné qui étaient déjà condamnées ?


Il a enseigné quatre erreurs majeures : (1) concernant l’unité de l’Eglise ; (2) concernant l’oecuménisme ; (3) concernant la liberté religieuse ; (4) concernant la collégialité.

Quelle fausse doctrine enseigne-t-il concernant l’unité de l’Eglise ?


Vatican II enseigne l’hérésie concernant l’unité de l’Eglise, à savoir que l’Eglise du Christ n’est pas exclusivement identifiée avec l’Eglise Catholique, mais subsiste simplement en elle. Cette doctrine hérétique est contenue principalement dans Lumen Gentium et sa signification hérétique est confirmée dans les déclarations de Paul VI et de
ses successeurs, en particulier dans le Code de Droit Canon de 1983, dans la Déclaration de 1992 relative à l’Eglise et à la communion, et dans le Directoire oecuménique. Elle est contraire à l’enseignement de l’Eglise Catholique, contenu principalement dans Satis Cognitum du Pape Léon XIII, Mortalium Animos du Pape Pie XI, Mystici Corporis du Pape Pie XII et dans les condamnations de la « théorie des branches » portée par le Saint-Office sous le Pape Pie IX.

Quelle fausse doctrine enseigne-t-il concernant la liberté religieuse ?


L’enseignement de Vatican II sur la liberté religieuse, contenue dans Dignitatis Humanae, affirme presque mot pour mot la même doctrine qui a été condamnée par le Pape Pie VII dans Post Tam Diuturnas, par le Pape Grégoire XVI dans
Mirari Vos, par le Pape Pie IX dans Quanta Cura et par le Pape Léon XIII dans Præstantissimum Libertas. L’enseignement de Vatican II sur la liberté religieuse contredit également la royauté de Jésus-Christ sur la société tel qu’elle est exprimée dans Quas Primas du Pape Pie XI et l’attitude et la pratique constantes de l’Église à l’égard de la société civile.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.