Alain Wagner : la stratégie d’islamisation de l’Europe par le monde musulman

C’est à partir de 1973, suite à la guerre Syrio-Egyptienne contre Israël, que va débuter un chantage pétrolier des pays arabes.
Ce chantage exercé dans le contexte d’un choc pétrolier, conduit alors à une stratégie d’islamisation de l’Europe par le monde musulman.

Alain Wagner, président de l’ICLA et de l’UDCC, expert et conseiller en stratégie sociétale et auteur de nombreux rapports auprès des services de renseignement français, résume ici les accords passés entre les pays de l’OPEP et les neuf pays de la Communauté Européenne de l’époque, les conditions imposés et leurs conséquences plus que jamais d’actualité.

Extrait d’une interview donnée au micro de Henri Dubos sur Radio Courtoisie

« Ces accords fondateurs signés en 1975, nous sommes en train de les vivre aujourd’hui »

« Ce plan consiste à implanter des communautés islamiques civilisationnellement différente de l’occident, qui fonctionnent selon les règles de la Charia, et qui ont pour vocation de prendre les postes-clés au niveau politique, économique et communicationnel dans les pays hôtes. La mise en œuvre de cette stratégie s’appuie sur les centres culturels, les mosquées, les écoles islamiques. »

« Les centres culturels sont financés par les États, par le contribuable. »

« Un enfant musulman qui va dans une école occidentale est considéré comme subissant une aliénation et une invasion culturelle »

« Un des objectifs fondamentaux, précisé comme absolument fondamentaux et nécessaire, obligatoire, c’est l’enseignement de l’arabe aux populations occidentales »

« Nous avons ouvert les portes de notre pays à un processus de colonisation »


L’ampleur de l’islamisme

Un récent rapport de la DGSI évaluerait à 150 les quartiers « tenus » par les islamistes en France. Mais au-delà de cette partition, c’est une diffusion plus large de l’islamisme qui est à l’œuvre. La progression du nombre de mosquées sous influence salafiste, tabligh et des Frères musulmans fait l’objet de fréquents recensements, notamment à l’occasion de rapports parlementaires.

On peut saluer à ce sujet l’irremplaçable travail réalisé par Joachim Veliochas avec son Observatoire de l’islamisation, qui dispense une information permanente sur les signaux plus ou moins faibles du radicalisme islamique. Il a réuni dans un livre plusieurs éléments de preuve sur « ces maires qui courtisent l’islamisme », en accordant différents concours (prêt de terrains, de locaux, etc.) à la construction de mosquées.

Lire l’article complet sur Breizh-info.com

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *