Le miraculeux don de la langue Bretonne du missionnaire Julien Maunoir

«Le P. Maunoir obtint miraculeusement Le Don de la Langue Bretonne.»
Peinture de Yan’ Dargent (1824-1899) visible à la cathédrale Saint-Corentin de Quimper

Julien Maunoir (1606-1683) était un prêtre jésuite originaire du pays rennais, en 1630 il acceptera de devenir prédicateur et missionnaire lorsque dom Michel Le Nobletz, se faisant âgé, lui proposera de devenir son successeur.

De 1630 à 1640 il continuera sa formation philosophique, théologique, et linguistique dans plusieurs villes dont Quimper.
Il y entamera une étude de la langue bretonne pour être plus à même de répandre la foi en Basse-Bretagne, sa région natale étant une zone de tradition linguistique Gallo et non Bretonne.

C’est pendant une nuit dans la chapelle de Ty Mamm Doue (Maison de la Mère de Dieu), près de Quimper, que la langue Bretonne lui sera miraculeusement révélée par un ange selon certaines hagiographies.

Pendant la période de Noël 1636, alors gravement malade et pensant qu’il allait mourir, il se vit en rêve portant sur ses épaules un paysan cornouaillais.
Il fit la promesse de se vouer définitivement aux missions en Basse-Bretagne en cas de guérison, et c’est ce qui advint.

Il retourna à Quimper en 1640 et fera une première mission à Douardenez l’année qui suivit, puis il parcourra la Bretagne pendant 43 ans.
Allant de Crozon à Rennes, il prêchera 439 missions.
Connu comme un apôtre de la Bretagne il sera béatifié en 1951 par le pape Pie XII.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *