Adrien Abauzit : Praxis de combat contre la secte conciliaire [conférence]

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

3 thoughts on “Adrien Abauzit : Praxis de combat contre la secte conciliaire [conférence]

  1. Bonsoir,
    J’ai écouté Adrien Abauzit qui a beaucoup d’espoir en Monseigneur Vigano et qu’il fallait prier pour lui mais voilà qu’un commentaire d’un internaute vient troubler mon esprit en disant que Vigano serait l’antéchrist avec Trump :

    « En ayant visionné tous les meetings de campagne présidentielle de Trump sur internet il est évident que les versets de 3 à 5 du chapitre 13 à l’exception de “ et il lui fût donné pouvoir d’agir pendant 42 mois” sont accomplis depuis fin 2020.
    Verset 7 “Et il lui fut donné de faire la guerre aux Saint et de les vaincre”. Il s’agit de la persécution de l’Eglise à laquelle nous allons faire face.
    Verset 8 “Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écris dans le livre de vie de l’agneau immolé, dès la fondation du monde”.
    Actuellement, je ne vois aucune personne qui soit porté aux nues par le monde d’autre que Trump.
    Verset 11-12
    Il ne s’agit pas comme on pourrait le penser du Pape François. Certes il est un pion de toute cette alliance démoniaque mais il est en réalité plus un leurre qu’autre chose dans ce plan. Celui dont il faut se méfier c’est Mgr Vigano qui, alors qu’il avait pris sa retraite en 2016 lors de la première investiture de Trump en est ressorti récemment afin de se mêler au débat et de devenir du jour au lendemain le défenseur des traditionnalistes, ceci afin de les rassembler et les mener à Trump puisqu’il est le seul qui en parle comme d’un sauveur.
    C’est l’ambassadeur de Trump. Il est donc bien semblable à un agneau mais parle comme un dragon. Il exerçait à Washington et travaillait avant pour le saint siège dirigé par la maçonnerie dont il fait partie. Il est l’allié de l’antéchrist et c’est lui le faux prophète dont parle la Bible. Chapitre17
    Verset 9-11:
    La prostituée qui est assise sur les 7 montagnes c’est bien entendu le Vatican puisque les 7 montagnes représentent Rome.
    “mais ce sont aussi 7 rois : Les cinq premiers sont tombés, l’un subsiste, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit demeurer peu de temps. Et la bête qui était et qui n’est plus, en est elle-même un huitième et elle est des sept, et elle s’en va à la perdition.”
    1er roi Reagan 2eme Bush père 3eme Clinton 4eme Bush fils 5eme obama 6eme trump 7eme biden et 8eme Trump à nouveau.

    Le 8ème est bien des 7 et Biden ne doit pas rester longtemps.
    Cela confirme à nouveau que l’antéchrist est bien Trump.

    S’il revenait dans 4 ans ça contredirait la prophétie au sujet de la durée du mandat de Biden et cela n’arrivera pas.
    On sent bien qu’on est à un paroxysme de l’influence du mal, du moins moi je le ressens.
    La question suivante en voyant ces 8 rois c’est pourquoi spécialement se limiter à eux quand on sait que les Etats-Unis sont une nation maçonnique au service d’Israël et de la déchristianistation de l’Occident et du reste du monde et que tous les présidents étaient francs-maçons ? Je me suis dès lors demandé qu’est-ce qui avait bien pu se passer entre la prostituée et ces rois et en cherchant un peu je suis tombé sur cet article qui explique qu’il y a eu une alliance secrète entre les USA du temps de Reagan et Jean Paul II, orchestré par les réels dirigeants d’Israël dont Netanyahu, qui mit fin à la guerre froide et qui a contribué à avancer sur le plan du mondialisme messianique et aboutir aujourd’hui à la venue de l’antéchrist.
    Il y a donc eu trahison faite à l’Eglise et à Dieu en s’associant à l’ennemi et à ses buts.
    Chose supplémentaire, on peut voir actuellement des présidents américains disant de se faire vacciner avec ceux dont je viens de citer Obama, Clinton, Bush et Carter en remplacement de Bush senior et de Reagan qui ne sont plus ».

    Merci de me dire ce que vous en pensez, car lorsque j’ai dit qu’il fallait prier pour Monseigneur vigano, cette personne m’a dit que je devais craindre Dieu et que je devais compter mes cheveux sur la tête.

  2. D’une part, on ne peut que contester la notion de secte conciliaire : il est facile d’entrer dans une secte et difficile d’en sortir, alors qu’il est difficile d’entrer et surtout de rester dans l’Eglise du Concile ou du Dialogue, une fois que l’on a pris conscience du caractère souvent délétère de l’irenisme systématique qui y règne, mais il faut reconnaître qu’il est assez facile d’en sortir, d’autant plus que les clercs conciliaires, c’est-à-dire consensualistes fraternitaires ou inclusivistes périphéristes, ne cherchent pas particulièrement à retenir les fidèles, à commencer par ceux qui essaient d’être les plus orthodoxes et les plus réalistes possible.

    D’autre part, la notion de secte renvoie le plus souvent à une communauté religieuse qui s’est coupée de son environnement extérieur, au niveau du référentiel qui englobe les catégories mentales et les comportements concrets, et qui est assez hostile à cet environnement extérieur, à ses principes et à ses pratiques. Sous cet angle, l’Eglise du Concile ou du Dialogue est presque aux antipodes d’une secte…

    Nous sommes plutôt en présence d’un agglomérat ou d’une nébuleuse de sensibilités, qui ne sont pas toujours d’accord entre elles, mais qui approuvent ou, en tout cas, acceptent la transmutation de l’Eglise et de la foi catholiques qui est à l’ordre du jour depuis le début des années 1960 et du Concile Vatican II.

    Cette nébuleuse, qui l’est parfois dans les trois sens du terme, en ce qu’elle est une nébuleuse, en ce qu’elle a des positions nébuleuses, et en ce qu’elle vit dans ou sur un nuage, est dirigée par un parti, le parti ireniste et moderniste, qui est passé de la conquête du pouvoir intellectuel, dès le début des années 1930, à celle du pouvoir institutionnel, à partir de la fin des années 1950.

  3. Sauf erreur, c’est dans cette vidéo qu’Adrien Abauzit prend appui, notamment, sur son livre consacré à Congar, à de Lubac et à Maritain, en tant que principaux promoteurs de l’hérésie du salut universel.

    Autant il est difficile de souscrire à la notion de secte conciliaire employée par A. Abauzit, autant il n’est pas facile de réfuter la notion d’hérésie qu’il emploie à propos de cette chimère du salut universel, d’un point de vue catholique traditionnel un tant soit peu augustinien ou thomiste.

    En effet, nous sommes ici en présence de l’origeno-pelagianisme, relatif à l’origenisme et au pelagianisme qui ont été, pendant longtemps, attribués, respectivement, à Origene et à Pélage, plus ou moins à juste titre, cette hérésie accréditant la conception d’après laquelle, d’une part, nous serons (presque ?) tous sauvés, et, d’autre part, nous pourrons être sauvés (presque ?) avant tout par nous-mêmes.

    C’est un peu la mentalité commune à l’anthropologie personnaliste, à l’ecclésiologie consensualiste ou oecuméniste, à la pneumatologie inclusiviste ou perspectiviste, et à la politologie intégraliste, qui est visée ici, et le moins que l’on puisse dire est que cette mentalité est, sinon porteuse d’une hérésie par commission, du moins propice à une hérésie par omission, ou par omissions, notamment sur la vocation de tout homme à la conversion vers Jésus-Christ, et sur ce qui fait obstacle à cette conversion, au coeur du monde contemporain et au sein des religions non chrétiennes, en raison, et non en dépit, de ce monde, en tant que contemporain (hédoniste, technolatre, etc.), et de ces religions, en tant que non chrétiennes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.