La prière – Abrégé du catéchisme de persévérance

Q. Qu’est-ce que la prière ?
R. La prière est une élévation de l’âme à Dieu pour lui rendre nos hommages et lui exposer nos besoins.

Q. Pourquoi est-il nécessaire de prier ?
R. Il est nécessaire de prier parce que nous sommes obligés de rendre à Dieu nos hommages, et que Notre-Seigneur et l’Église nous commandent de prier.

Q. Quand faut-il prier ?
R. Sous peine de péché, il faut prier de temps en temps et toutes les fois que cela est nécessaire pour nous entretenir dans la vertu : mais il convient de prier le matin, à midi, le soir, avant et après les repas, et avant nos principales actions.

Q. Où faut-il prier ?
R. On peut prier partout ; mais il vaut mieux prier dans un lieu éloigné du bruit, et surtout à l’église.

Q. Pour qui faut-il prier ?
R. Il faut prier pour toute l’Église, pour les vivants et les morts, et aussi pour ceux qui sont hors de l’Église.

Q. Pourquoi faut-il prier ?
R. Il faut prier pour obtenir tout ce qui nous est nécessaire soit pour le corps, soit pour l’âme, afin d’arriver à notre fin dernière, qui est le ciel.

Q. Comment faut-il prier ?
R. Il faut prier avec modestie, avec foi, avec humilité, avec confiance et persévérance.

Q, Quels sont les effets de la prière ?
R. Les effets de la prière sont au nombre de trois : le mérite, la satisfaction et l’impétration, qui sont toujours obtenus quand la prière est faite dans les dispositions convenables.

Q. Combien y a-t-il de sortes de prières ?
R. Il y a deux sortes de prières : la prière mentale ou la méditation, et la prière vocale.

Q. En quoi consiste la méditation ?
À. La méditation consiste à réfléchir sur une vérité du salut, afin d’y conformer sa conduite ; la méditation est nécessaire, parce qu’on ne peut se sauver sans y penser ; elle est facile, parce qu’il suffit d’aimer pour la bien faire, attendu qu’on pense facilement à ce qu’on aime.

Q. De quoi se compose la méditation ?
R. La méditation se compose de trois parties : la première, c’est la préparation, qui comprend un acte de foi à la présence de Dieu, un acte d’humilité et de contrition, suivi d’une invocation au Saint-Esprit pour lui demander ses lumières.

Q. Quelle est la seconde ?
R. La seconde, c’est la méditation proprement dite, qui consiste à considérer attentivement une vérité de la foi, un devoir, une vertu, à examiner ce que Notre-Seigneur et les Saints nous ont enseigné et comment ils l’ont pratiqué ; après quoi on se compare avec eux, en prenant la résolution de se réformer et de les imiter plus fidèlement.

Q. Quelle est la troisième ?
R. La troisième est la conclusion, qui se compose d’un acte de remerciement et d’offrande, et d’une courte prière pour recommander à Dieu les résolutions qu’on a prises, ainsi que les besoins de l’Église et des âmes du purgatoire.

Q. Qu’est-ce que la prière vocale ?
R. La prière vocale est celle qui se fait en prononçant des paroles ; elle nous est nécessaire comme la prière mentale, et demande les mêmes dispositions.

Q. Comment se divise la prière vocale ?
R. La prière vocale se divise en prière publique et en prière particulière.

Q. Qu’est-ce que la prière publique ?
R. La prière publique est celle qui se fait par les ministres de l’Église au nom de tout le peuple fidèle. Le saint sacrifice de la Messe et l’office divin sont les plus excellentes des prières publiques (il en sera parlé dans la quatrième partie du Catéchisme).

Q. Qu’est-ce que la prière particulière ?
R. La prière particulière est celle que nous faisons en particulier ou avec d’autres en notre nom personnel, pour nous ou pour nos frères.

Q. Qu’entendez-vous par les oraisons jaculatoires ?
R. On entend par oraisons jaculatoires de courtes et ferventes prières qu’on peut faire, même en travaillant, et dont l’usage est très recommandé par les Saints.

Je prends la résolution d’aimer Dieu par-dessus toute chose, et mon prochain comme moi-même pour l’amour de Dieu ; et, en témoignage de cet amour, je veux faire tous les jours au moins un quart d’heure de méditation.

AJOUTEZ VOTRE COURRIEL POUR RECEVOIR NOS ACTUALITÉS

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.