L’initiation maçonnique dans les dessins animés

Planche d’un franc maçon sur le sujet :

Le Symbolisme dans l’œuvre de Walt Disney

L’idée de cette planche m’est venue après une prise de conscience lors d’un voyage en famille à Disney Paris. J’avais acheté la chanson « it’s small world » à mes filles. J’ai lu les paroles au verso et cela a interpelé ma conscience de franc-maçon.
J’avais esquissé mon étonnement et mes interrogations en loge affublé d’un gant de Mickey comme vous le voyez mes BAF la sagesse et la maitrise aidant j’ai muri et beaucoup progressé …

J’ai donc creusé la question  en apprenant que Walt Disney était un frère.
Est-ce un hasard si les symboles sont si présents dans l’œuvre de Disney ?
Pourtant comme beaucoup j’ai lu et relu  les histoires de Disney, j’ai vu les dessins animés qui sont souvent touchants, archétypaux, voir un peu bébête pour d’autres.

Tout a toujours était là . . . mais je ne l’avais pas vu : cela me rappelle le tringle à l’Orient avec la phrase : « la lumière luit dans les ténèbres mais les ténèbres ne l’ont pas comprises »
« Tout est au premier » plus simplement disent les vieux maîtres.
Le VM le redit lorsqu’on donne la lumière au profane : la lumière n’a jamais cessé de luire

Au plus profond de la « World Company », de l’entertainment à l’américaine, du marchandising, du Monde de Disney j’ai retrouvé nos symboles et  nos questions essentielles : l’amour, les vertus, le combat de la lumière sur les ténèbres, la filiation spirituelle, l’origine de l’homme, …
Walt Disney était un dessinateur sans succès à ces débuts, né en 1901 il fonda en 1923 la société Walt Disney Company et devint petit à petit l’un des producteurs de films les plus célèbres de l’histoire. Le studio s’élargit et Walt Disney se diversifie dans d’autres médias, Disney accorde de moins en moins d’attention au département d’animation, abandonnant la plupart des activités aux animateurs clés, qu’il surnomme Les Neuf Sages.

Le chiffre neuf me rappelle les 9 lumières de la Loge rectifiée.
Walt Disney devient le créateur du premier « parc à thèmes ».
Disneyland, l’un des premiers parcs à thème au monde, ouvre  le 17 juillet1955 et devient rapidement un succès. Les visiteurs du monde entier viennent visiter Disneyland, qui comprend des attractions adaptées de nombreux films ou franchises à succès de Disney. De nombreuses attractions ouvrent régulièrement dans le parc depuis son ouverture.
Disney World doit comprendre une version plus large, plus élaborée de Disneyland qui sera appelée Magic Kingdom (Royaume Enchanté), il comprend aussi plusieurs parcours de golf et des hôtels. Aujourd’hui Les parcs Walt Disney sont des villes dans les villes.

Au cœur du projet premier de Disney World on remarque un projet très maçonnique :  l’Experimental Prototype City (or Community) of Tomorrow (EPCOT), ou Cité prototype expérimentale de demain.
EPCOT est conçue comme une ville opérationnelle où les habitants peuvent vivre, travailler et interagir en utilisant des technologies expérimentales ou avancées pendant que des scientifiques développent et testent d’autres nouvelles technologies afin d’améliorer la vie et la santé des hommes. Vaste chantier voué à l’amélioration de la  condition humaine.
Cet EPCOT est aujourd’hui un parc dédié à la fraternité et aux cultures du monde entier. (…)

Source : https://www.ledifice.net/7455-1.html

Catholiques de France

Catholiques de France

Ce site a pour ambition de défendre le magistère et la Foi Catholique dans son intégralité et sans concession, dans un esprit de foi et de charité. Notre devise : Pour sauver la France éternelle conservons la Foi de nos pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *